Cycling

Le vélo ? Selon une nouvelle étude, il serait le moyen de transport qui procure le plus de plaisir

Le vélo ? Selon une nouvelle étude, il serait le moyen de transport qui procure le plus de plaisir

4. 4. 2019

Une récente étude de l’université du Minnesota s’est penchée sur les différents modes de transport et est arrivée à une conclusion non équivoque : « le vélo est le moyen de transport qui procure le plus de plaisir ». Les chercheurs ont voulu mieux comprendre les liens entre les habitudes de déplacement quotidiennes et le bien-être émotionnel. Leurs conclusions sont très intéressantes. Examinons-les plus en détail.

« Les déplacements jouent un rôle important dans notre vie quotidienne et les Américains consacrent beaucoup de temps à leurs trajets journaliers », explique Yingling Fan, Ph.D., professeur à la Humphrey School of Public Affairs à l’Université du Minnesota. « Il est important de savoir si certains modes de transport sont plus susceptibles d’induire des émotions positives après prise en compte des facteurs personnels. »

Les chercheurs ont examiné comment un mode de transport, la durée du trajet, son but et les caractéristiques des compagnons de voyage conditionnent six états émotionnels différents lors des déplacements, à savoir plaisir, sens, fatigue, stress, tristesse et douleur. Après avoir pris en compte les données démographiques, la condition physique et le lieu de résidence des participants, ils ont constaté ce qui suit :

  • Le vélo est le mode de transport qui procure le plus de plaisir.
  • Les transports publics constituent le mode de transport qui procure le moins de plaisir et a le moins de sens par rapport à tous les autres.
  • Les déplacements « utilitaires » nécessitant la marche sont associés aux quatre émotions négatives.
  • Conduire une voiture provoque beaucoup plus de douleur que d’en être passager.
  • Les voyages en autocar procurent moins de plaisir que les voyages en train et en voiture.

Sur la base de ces conclusions, Yingling Fan recommande aux planificateurs des transports de promouvoir le vélo auprès des citoyens et d’améliorer les expériences des usagers des transports en commun. Il convient donc de rendre les transports en commun plus agréables sur le plan émotionnel pour encourager les citoyens à les utiliser. Elle suggère également aux planificateurs de créer des stratégies pour un environnement urbain plus propice aux trajets plus courts et aux trajets en famille et entre amis. Les constatations suivantes sur d’autres aspects du transport expliquent pourquoi.

  • Plus le déplacement est long, moins grand est le plaisir et moins intense est le stress.
  • Les déplacements en vue d’une activité sportive ou d’autres activités de loisirs sont généralement associés à des niveaux plus élevés d’émotions positives et plus faibles d’émotions négatives que les trajets à destination du bureau ou du grand magasin.
  • Les déplacements à destination d’un café ou d’un restaurant semblent procurer le plus de plaisir.
  • Se déplacer en famille, en particulier avec les enfants, ou entre amis, procure plus de plaisir et a plus de sens que de voyager seul.

Alors, prêt à utiliser le vélo pour vous déplacer ? Vous arriverez ainsi au travail en éprouvant moins de douleur et beaucoup plus de plaisir !

Dernières nouvelles

Tous les articles