Motorsport

Trois podiums sur trois pour Sébastien Bedoret

Trois podiums sur trois pour Sébastien Bedoret

29. 4. 2019

Troisièmes d’un Rallye de Wallonie marqué par des conditions climatiques très changeantes, Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq avaient retrouvé le sourire dimanche en fin d’après-midi.

Pour la troisième fois en trois épreuves du Belgian Rally Championship disputées en 2019, les protégés de ŠKODA Belgique sont en effet montés sur le podium. Et pourtant, ils savent à quel point cette nouvelle arrivée dans le Top 3 a été chèrement acquise.

« Nous avions très bien commencé le rallye vendredi soir en signant le premier scratch sur la Citadelle de Namur avant de terminer la soirée au deuxième rang », explique Sébastien. « Mais l’arrivée de le pluie samedi à tout changé. Jamais encore je n’avais roulé avec des pneus pluie au volant de ma ŠKODA FABIA R5 et je manquais clairement de repères. Lors de la première spéciale disputée, j’ai pris directement une grosse claque puisque nous avons concédé plus de 16 secondes. J’ai tout de suite compris que j’avais sous-estimé l’adhérence de mes pneus Michelin sur des routes humides et j’ai corrigé le tir directement. »

Se montrant de nouveau dans le rythme dans les deux spéciales suivantes, le duo de l’équipe SXM se faisait ensuite surprendre lors du premier passage dans la longue spéciale de Nettinne-Mohiville. « J’ai commis une petite erreur et nous sommes tombés dans un champ », raconte Sébastien. « Rien de très grave, mais nous avons perdu environ 25 secondes avant de remonter sur la route. À partir de là, nous étions relégués à une cinquantaine de secondes des leaders et nous étions retombés à la cinquième place. »

Sans jamais baisser les bras, Sébastien et Thomas parvenaient ensuite à aligner des chronos très réguliers. « Même si nous n’avons pas signé de temps scratch durant la deuxième partie du rallye, nous étions souvent assez proches », explique Thomas. « Avec les conditions météo, c’était un peu la loterie au niveau du choix des pneus. Parfois on était en pneus pluie quand ça séchait, parfois en pneus pour le sec alors que la route était mouillée. Mais, par rapport à ceux qui avaient les mêmes gommes que nous, nous étions à chaque fois dans le coup. C’est ainsi que nous avons pu remonter à la 3e place finale dimanche. »

Plus que le résultat, c’est la manière avec laquelle il a été acquis qui réjouissait Freddy Loix. « J’attendais depuis longtemps un rallye difficile au niveau de la météo », souriait le coach de Sébastien et Thomas. « Jamais encore ils n’avaient roulé sur une épreuve avec autant de pluie. Or, un bon pilote doit pouvoir aller vite dans toutes les conditions ! Ici, ils ont tout eu avec des changements d’adhérence, des spéciales dans lesquelles ils n’avaient pas les bons pneus… Ils ont une fois encore beaucoup appris et ils ont bien progressé. En fin de rallye, alors que les leaders se battaient à la seconde, ils ont signé des chronos très intéressants. Leur progression se poursuit et elle est confirmée par ce podium qui prouve qu’ils ont bien géré la fin de la course. Je suis satisfait et je me réjouis de voir ce qu’ils pourront faire la prochaine fois qu’ils disputeront un rallye sous la pluie. »

Lire d'autres articles