Achiel Boxoen

Achiel Boxoen danse sous la pluie dans les Cantons de l’Est
Achiel Boxoen danse sous la pluie dans les Cantons de l’Est

Achiel Boxoen danse sous la pluie dans les Cantons de l’Est

2. 10. 2017

L’édition 2017 de l’East Belgian Rally fut la plus rude de ces dernières années.

« Nous nous sommes amusés »

Après leur magnifique quatrième place lors de l’Omloop van Vlaanderen, Achiel Boxoen et Jasper Vermeulen ont pris, confiants, le départ de l’East Belgian Rally, l’avant-dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes. La compétition dans les Cantons de l’Est s’est déroulée sous une pluie persistante, ce qui n’a pas empêché Achiel Boxoen de s’amuser avec la SKODA FABIA R5 de SXM Motorsport. Le jeune talent a franchi la ligne d’arrivée à une belle 8e place au volant de la SKODA FABIA R5 officielle, après un parcours sans faute au cours duquel il a fait preuve de maturité pour maintenir sa position dans des conditions difficiles.

L’édition 2017 de l’East Belgian Rally fut la plus rude de ces dernières années. Par temps sec, les épreuves de classement techniques s’avèrent déjà particulièrement ardues et éprouvantes, mais cette fois-ci, le parcours s’est révélé d’autant plus piégeux à cause de la pluie. Achiel Boxoen et Jasper Vermeulen se sont malgré tout amusés.


« Jeudi soir, nous avons réalisé le shakedown et avons déterminé un set-up confortable », raconte Achiel. « Samedi, nous avons calmement trouvé notre rythme. J’effectuais pour la première fois ce parcours très rapide et technique. Les nombreux virages à l’aveugle le rendent complexe. De plus, c’était notre première course sous la pluie avec la SKODA FABIA R5, car à Roulers, nous avons été surpris par une averse soudaine. Ici, dès le départ, nous nous sommes élancés sous la pluie. Les pneus pluie Michelin « Full Wet », un nouveau modèle que nous avons eu l’occasion d’utiliser pour la première fois, se sont montrés particulièrement efficaces. J’avais immédiatement confiance en la voiture. »


Vu les conditions particulièrement difficiles, estimer la progression en matière de chronos s’est trouvé compliqué. Freddy Loix souhaitait surtout voir son poulain attaquer un peu plus.

« J’estimais qu’Achiel devait une fois s’amuser et se défouler. Il devait expérimenter davantage avec la voiture, glisser et sentir que la limite de celle-ci se situait plus loin et c’est ce qu’il a fait. Achiel était détendu et s’est tout de suite senti à l’aise avec les réglages de la FABIA R5. Il a roulé librement, n’a pas commis d’erreurs et s’est systématiquement frayé un chemin jusqu’à la 8e place », a expliqué son coach, Freddy Loix.


Jeroen, le manager de l’équipe SXM Motorsport, a également pu observer un Achiel Boxoen détendu qui a su garder un calme olympien dans des conditions météorologiques difficiles.

« C’était le plus grand défi de cette course. Achiel découvrait le parcours et effectuait sa première course sous la pluie au volant de la FABIA R5, il devait donc rouler avec un set-up totalement différent de d’habitude. Il s’est amusé sans se poser trop de questions. Exactement la progression que nous souhaitions voir ce week-end. »


« Je me suis en effet amusé, » confirme Achiel à l’arrivée. « J’ai un peu plus testé la SKODA, ce qui nous a valu quelques moments intenses. Nous avons une nouvelle fois passé la ligne d’arrivée et je sens entre-temps que je maîtrise de mieux en mieux la SKODA. Je suis satisfait de ma 8e place, surtout au vu de la météo et de la grille de départ. Une très bonne préparation au Rallye du Condroz ! »

Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles