115 ans de sports mécaniques chez ŠKODA

115 ans de sports mécaniques chez ŠKODA
115 ans de sports mécaniques chez ŠKODA

115 ans de sports mécaniques chez ŠKODA

30. 6. 2016

Le premier chapitre de la passionnante histoire de ŠKODA en sports mécaniques a été écrit voici 115 ans - Sur une motocyclette Laurin & Klement, le pilote Narcis Podsedníček a terminé à la première place de la course Paris-Berlin, le 30 juin 1901 - La ŠKODA Fabia R5 poursuit aujourd'hui avec succès cette longue tradition

La pierre angulaire de l'engagement de ŠKODA en sports mécaniques a été posée il y a 115 ans. Le 30 juin 1901, en effet, Narcis Podsedníček prit la première place de l'exigeante course Paris-Berlin, au guidon de sa moto Laurin & Klement: la marque de Mladá Boleslav remporta la victoire dans la toute première compétition à laquelle elle participa!

« ŠKODA est fière de sa longue tradition en matière de sport moteur et des champions qui ont participé à des compétitions avec ses véhicules, des champions dont le premier a été Narcis Podsedníček », commente Michal Hrabánek, Directeur de ŠKODA Motorsport. « Depuis 1901, la marque de Mladá Boleslav a pris part à de très nombreuses courses et rallyes, ce qui nous a procuré, à nous et à nos fans, d'intenses moments de satisfaction. L'histoire de ŠKODA en sports mécaniques a aussi été émaillée de moments difficiles que nous avons dû surmonter. Aujourd'hui, nous voulons faire honneur à l'héritage légué par ces pionniers, et les succès remportés au cours des derniers mois par la ŠKODA FABIA R5 confèrent à cet anniversaire encore plus d'éclat. »

C'est parce qu'il était un pilote très expérimenté que Narcis Podsedníček (1866-1932) avait été choisi par la marque de Mladá Boleslav pour effectuer ses débuts en compétition, à l'occasion de l'un des plus grands événements de l'époque, la course Paris-Berlin. Au guidon d'une moto Laurin & Klement à moteur monocylindre, Podsedníček était l'un des 10 pilotes inscrits dans la catégorie des motocycles et tricycles motorisés. Lorsqu'il se présenta au terme de l'épreuve, très en avance sur l'horaire prévu, un agent de police fut le seul témoin de son arrivée: il était 3 heures du matin… Aussi les chronométreurs officiels n'étaient-ils pas présents pour enregistrer cette victoire. Podsedníček dut donc se contenter d'une victoire morale, la course étant officiellement remportée par 4 pilotes français, sur des tricycles De Dion-Bouton. Cette performance jeta cependant les bases de l'engagement en sports mécaniques de Laurin & Klement d'abord, de ŠKODA ensuite.

« Narcis Podsedníček était parmi les plus importantes personnalités qui ont marqué les 30 premières années du développement de Laurin & Klement », explique Andrea Frydlová, Responsable du Musée ŠKODA. « Il a commencé par contribuer à la réussite de la marque en tant que représentant régional, avant d'en devenir le chef de production. Il fut parmi les premiers à s'aligner dans des compétitions avec une moto Laurin & Klement », poursuit Andrea Frydlová.

A partir de 1905, Laurin & Klement a commencé à construire des automobiles, après avoir rencontré beaucoup de succès avec ses motos. En plus de nombreuses victoires dans des courses de montagne et d'endurance, la 4 cylindres Laurin & Klement FCS, qui développait une puissance de 95 ch, s'adjugea un record de vitesse en atteignant 118,72 km/h à Brooklands (Grande-Bretagne), en 1908.

Entre les deux guerres, une nouvelle génération de ŠKODA à châssis-poutre a vu le jour. En janvier 1936, le cabriolet ŠKODA Popular signa une belle performance lors du très difficile rallye de Monte-Carlo et le coupé ŠKODA Rapid fit de même l'année suivante. Dans les années qui ont suivi la deuxième guerre mondiale, le modèle d'entrée de gamme d'alors, la ŠKODA 1101, s'est illustré sur le circuit de Spa, aux mains de pilotes tchèques et étrangers. La 1101 participa également au Rallye de Monte-Carlo et au Tour d'Europe. Elle sera imitée par bien d'autres ŠKODA. En 1959, la ŠKODA Octavia de première génération reprit le flambeau.

Avec la ŠKODA 1000 MB à moteur arrière et carrosserie autoporteuse s'ouvrit en 1964 un nouveau chapitre de l'histoire de la marque dans le domaine du sport automobile. Au volant de ses descendantes, le Norvégien John Haugland remporta nombre de succès. La légendaire ŠKODA 130 RS s'imposa dans sa catégorie, notamment au rallye de Monte-Carlo et au Rallye de l'Acropole (1977). La ŠKODA 130 RS s'adjugea encore le classement général constructeurs dans le championnat d'Europe des voitures de tourisme en 1981. Le plus grand succès d'Haugland fut toutefois remporté avec la ŠKODA 130 LR. Dans ce contexte, sa victoire de catégorie au très disputé RAC Rally (1985 et 1986) a été particulièrement impressionnante.

Une nouvelle ère en sport automobile débuta pour la marque avec la ŠKODA Favorit 5 portes au rallye de Monte-Carlo. L'équipage Pavel Sibera/Petr Gross s'imposa à 4 reprises consécutives avec la ŠKODA Favorit (1991–1994) en catégorie F2. La marque ŠKODA remporta par ailleurs la Coupe FIA en catégorie F2. La remplaçante de la Favorit sera la ŠKODA Felicia Kit-Car; à son volant, Stig Blomqvist terminera à la 3ème place du classement général du RAC Rally 1996.

Avec l'avènement de l'Octavia Kit-Car, la marque tchèque a débarqué ensuite en WRC, le prestigieux championnat du monde des rallyes. En 2001, l'Octavia WRC termina sur la troisième marche du podium à l'issue du très éprouvant Safari Rally. Le modèle qui lui a succédé, la Fabia WRC, a signé lui aussi de bonnes performances.

La meilleure performance dans les championnats nationaux et internationaux fut toutefois à mettre à l'actif de la ŠKODA Fabia Super 2000, le modèle qui a connu le plus de réussite au cours de 115 ans d'histoire ŠKODA en sports moteurs. L'équipage Jan Kopecký/Pavel Dresler (CZ/CZ) a obtenu un succès historique avec la 4x4 de Mladá Boleslav: il a été le premier équipage de l'histoire à remporter le titre en championnat d'Europe des rallyes FIA (ERC) et en championnat FIA des rallyes Asie-Pacifique (APRC), et ce deux années consécutives. Entre 2009 et 2014, les pilotes de la ŠKODA Fabia Super 2000 ont engrangé un total de 50 titres nationaux et internationaux.

En 2015, ŠKODA Motorsport a remporté 4 victoires en championnat du monde des rallyes FIA (WRC 2) avec l'actuelle voiture de rallye, la ŠKODA Fabia R5. Cette voiture à transmission intégrale, qui fait appel à une technologie dernier cri, a été homologuée par la FIA (Fédération Internationale Automobile) le 1er avril 2015. Pour la toute première saison de la ŠKODA Fabia R5, l'équipage Pontus Tidemand/Emil Axelsson (S/S) a remporté le 4ème titre consécutif de ŠKODA en championnat des rallyes APRC. Le modèle s'est aussi adjugé 5 victoires nationales en 2015.

Cette année, les équipages Pontus Tidemand/Jonas Andersson, Jan Kopecký/Pavel Dresler et Esapekka Lappi/Janne Ferm (FIN/FIN) disputent le championnat du monde des rallyes FIA (WRC 2) avec les ŠKODA Fabia R5 du team ŠKODA Motorsport. Ces équipages poursuivent ainsi une tradition longue de 115 ans et qui n'est pas prête de s'éteindre!

Chez nous aussi, ŠKODA possède une longue tradition d’excellence en rallye. Freddy Loix a commencé à piloter pour ŠKODA en 2010, avec la Fabia Super 2000. Au volant de cette voiture, il a remporté plusieurs victoires. Freddy, devenu aujourd’hui une légende du rallye, a en outre joué un rôle important dans le développement de la Fabia R5, avec laquelle il s’aligne depuis juin 2015 en Championnat de Belgique des Rallyes, où son palmarès est impressionnant. Tout récemment encore, Freddy a gagné pour la 11ème fois le Rallye d’Ypres. C’était sa 4ème victoire d’affilée dans ce classique du calendrier belge, la 3ème remportée en association avec Johan Gitsels, et la 7ème consécutive pour ŠKODA. Ce récent succès à Ypres a aussi été pour l’équipage Loix/ Gitsels la 6ème victoire consécutive cette saison, ce qui a permis à « Fast » Freddy de s’adjuger pour la 4ème fois d’affilée le titre de Champion de Belgique des Rallyes, et ce avant même la pause estivale.

Découvrez skoda-motorsport!

Dernières nouvelles

Toutes les nouvelles