Biicycle de Queen

Nous adorons : Bicycle Race de Queen

En 1977, Queen était sans doute le plus grand groupe rock au monde grâce à ses tubes internationaux, Killer Queen, Bohemian Rhapsody, Somebody to Love, We Are The Champions, et We Will Rock You.

Pour enregistrer son album suivant, Queen est venu puiser l’inspiration en France et a produit une des chansons les plus emblématiques sur le cyclisme. Tellement emblématique que les sponsors ŠKODA du Tour de France utilisent cette chanson, Bicycle Race, pour évoquer tous les plaisirs de la petite reine. Découvrez pourquoi.

Politique et vélos

Freddie Mercury était loin d’être un novice en matière de textes engagés et de métaphores, mais Bicycle Race a un côté surréaliste assez étrange, même selon les normes de Queen.

La légende veut que F. Mercury ait été inspiré par le peloton du Tour de France passant à la fenêtre de son hôtel : la soudaineté et la violence du peloton, avant qu’il ne disparaisse, se reflètent dans la structure de la chanson.

Fat bottomed girls

Bicycle Race est sorti sur un disque double face A avec Fat Bottomed Girls, et Queen a alors été à fond sur la pédale rock’n’roll avec la promotion des singles. Queen a organisé une course cycliste uniquement pour femmes sur le stade de Wimbledon, juste pour être sûr d’attirer l’attention de la presse.

Pour encore marquer des points, Queen a utilisé des images du tournage pour les couvertures. Parallèlement, différents pays et télédiffuseurs ont censuré le travail de Queen selon leur sens de l’humour et la législation en vigueur.

Les fans de la petite reine noteront la quantité indécente de vélos à cadre d’acier soudé dans la vidéo, la plupart étant des vélos de course classiques à 10 vitesses. Les dames préféraient des groupes Campagnolo avec des cadres Gitane, Peugeot, Raleigh, et Colnago. Maintenant, il est grand temps de prendre une bonne douche froide pour calmer vos ardeurs !

Luttes universelles

Le mélange enivrant de sexe et de vélo n’est pas la seule chose à avoir fait sensation. Les paroles abordent des sujets comme la guerre au Vietnam, le scandale du Watergate et la déclaration de Mercury, « don’t wanna be the President of America » (je ne veux pas être Président des États-Unis). Je me demande si Mercury le vivrait très différemment aujourd’hui…

Les paroles parlent également des dames qui font du vélo, des hot dogs, de John Wayne, du christianisme et de tout un tas de personnages de fiction auxquels Mercury ne croit pas. Mais ne vous inquiétez pas, le guitariste Brian May a précisé que Freddy Mercury était bel et bien un fan de Star Wars.

Sonnez sonnettes !

Une incroyable symphonie de sonnettes de vélos constitue une des parties les plus emblématiques de Bicycle Race. Les magasins de vélo en Angleterre devaient commander des quantités supplémentaires de sonnettes lorsque Queen donnait un concert pas loin parce qu’autrement, ils étaient sûrs de tomber en rupture de stock !

I want to ride my bicycle

Et pour tous les dilemmes moraux soulevés par Mercury dans sa chanson, il est catégorique sur la solution : BICYCLE. La conviction avec laquelle les chœurs crient ce mot à plusieurs reprises démontre l’amour du vélo de Queen, et la liberté que le vélo procure en roulant WHERE THEY LIKE !

Retour à la page Principale